7 mythes liés à la recherche d’emploi

Par Alexandra Ramka

Conseillère en transition et en recherche d’emploi

 

1- Un CV ne doit pas avoir plus d’une page

En fait, l’employeur doit prendre connaissance de tous les éléments pertinents constituant votre profil professionnel.  Le CV d’une page convient aux personnes qui ont peu d’expérience ou qui ont travaillé longtemps pour une seule entreprise.  Autrement, on parle généralement d’un CV de 2 pages, parfois même 3.  Il ne faut pas oublier que l’objectif du curriculum est de mettre en valeur les compétences et les aptitudes les plus marquantes tout en étant attrayant, agréable, léger et facile à lire.

2- Mon image personnelle sur les réseaux sociaux n’a rien à voir avec ma vie professionnelle

D’ailleurs, les photos, les propos tenus sur le net, les informations personnelles et même la qualité du français peuvent non seulement nuire à votre image, mais également vous empêcher d’accéder à un emploi. Les employeurs ont de plus en plus le réflexe d’explorer les comptes des réseaux sociaux des candidats  potentiels. C’est pourquoi il faut bien gérer vos paramètres de sécurité afin de limiter l’accès de votre compte Facebook par exemple.

3- Ça ne sert à rien de préparer chaque entrevue qu’on passe, c’est toujours les mêmes questions qui reviennent

Le but du candidat qui se présente en entrevue est de convaincre les employeurs qu’il est la meilleure personne pour occuper le poste. Il est fréquent que les questions se ressemblent.  Cependant, il est primordial de se préparer et de faire une bonne recherche afin de faire ressortir nos atouts correspondants au profil et aux valeurs de l’entreprise.

4- Il n’y a pas d’emploi de disponible en ce moment (période de vacances ou des Fêtes)

Il n’y a pas de bons ou de moins bons moments pour chercher un emploi : le marché du travail est toujours en croissance et en mouvement. Plusieurs employeurs ne veulent pas nécessairement afficher les postes publiquement, car ils ne veulent pas être envahis de curriculum vitae. C’est ce qu’on appelle le marché caché en recherche d’emploi. Pour percer le marché caché, il faut cibler les employeurs qui nous intéressent réellement, même s’ils n’affichent aucun poste.  Parfois, c’est une question de « timing » : au bon endroit, au bon moment !

5- Plus je soumets de candidatures, plus j’augmente mes chances d’être embauché quelque part

Pour obtenir des résultats dans votre recherche d’emploi, il ne suffit pas envoyer 200 CV et attendre des réponses. Il est important de bien cibler les entreprises qui nous intéressent. Les employeurs reconnaissent les candidatures génériques et massives et apprécient les candidatures adaptées spécifiquement au poste, car cela démontre que le chercheur d’emploi a pris la peine de s’informer sur l’entreprise.

6- Le candidat le plus qualifié sera embauché

Il est vrai que l’employeur tient compte du nombre d’années d’expérience de travail et des diplômes obtenus, mais il accorde tout même une grande importance à la personnalité et à l’attitude. Il est évident que l’employeur s’assure que le candidat possède bien les compétences nécessaires au poste, mais il veille également à ce que la personne puisse bien s’intégrer à l’équipe grâce à sa personnalité.

7- À mon âge (50 ans), je n’ai pas beaucoup de chance de me replacer

Il n’est pas rare d’entendre ce genre de commentaire d’une personne de 50 ans et plus. L’important lors de l’entrevue est de démontrer son dynamisme, son intérêt à travailler pour l’entreprise et surtout de faire ressortir les compétences professionnelles et les avantages liés à l’âge.  Il faut donc mettre de l’avant la maturité, l’expérience et les compétences acquises.

Pour en apprendre davantage à propos des techniques efficaces de recherche d’emploi et pour bénéficier d’un coaching personnalisé, vous pourriez également vous inscrire à l’un de nos services.

Bon succès!