Pouvez-vous répéter la question…??!!

Lors d’une entrevue vous est-il déjà arrivé de vous faire demander d’illustrer, par un exemple concret, l’une ou plusieurs de vos qualités ou compétences techniques? Sans préparation adéquate vous risquez un classique euhhhh…et comme dans La Guerre des Clans vous allez demander à l’employeur de répéter la question! Patinant de votre mieux vous allez improviser une réponse, mais sera-t-elle satisfaisante et complète? Sans préparation adéquate il y a fort à parier qu’il vous manquera des éléments et que votre réponse sera floue ou imprécise!

Comment se préparer adéquatement alors? Il faut débuter par votre CV. Les qualités inscrites reflètent-elles bien votre personnalité? Si oui, avant d’être appelé en entrevue, demandez-vous comment vous pourriez les justifier à un employeur. De plus, une révision exhaustive de l’offre d’emploi est primordiale. Sortez votre marqueur, et surlignez les qualités interpersonnelles et les compétences techniques recherchées. Ensuite, songez à des exemples concrets liés aux qualités et compétences demandées et prenez des notes. La dernière étape? Répétez, pratiquez, que ce soit devant le miroir, votre douce moitié ou votre animal de compagnie! Il n’est pas important de connaître les réponses par cœur, mais plutôt de développer une structure claire de vos réponses.

Prenons un exemple précis afin de saisir ce qui fait la différence entre une excellente réponse et une réponse…vide ou incomplète.

Intervieweur : Vous dites avoir le sens de l’initiative, pourriez-vous me donner un exemple précis afin que je comprenne votre énoncé?

Vous : …Dans tous les postes occupés, je suis souvent celui qui a des idées afin d’améliorer les façons de faire. Je me rappelle qu’à mon dernier poste on a beaucoup amélioré les choses en y mettant beaucoup d’efforts!

Analyse de la réponse : Votre réponse est beaucoup trop abstraite, on veut du concret! L’utilisation du ON est à proscrire, il vous faut parler au JE. L’intervieweur est là pour vous et non pour vos anciens collègues. Au lieu d’être général dans votre propos, réfléchissez à une situation spécifique qui pourrait faire croire à l’employeur que vous possédez réellement cette qualité.

Votre 2e tentative de réponse : J’ai le sens de l’initiative parce que dans mon poste d’opérateur de machine, chez ABC industrie, j’ai proposé et réalisé un changement aux méthodes de production.

Analyse de la réponse : On y est presque! Cette réponse laissera l’intervieweur sur son appétit, car il voudra connaître les méthodes employées et le résultat de vos efforts.

3e tentative de réponse : Lors de mon emploi chez ABC Industrie, j’ai proposé, puis réalisé un changement aux méthodes de production. J’ai remarqué qu’un convoyeur bloquait régulièrement et proposé un nouveau tracé qui a permis d’augmenter la production de pièces de l’ordre de 10%!

Parce que dans la vie on ne dispose pas de 3 tentatives en entrevue, le mot d’ordre est la PRÉ-PA-RA-TI-ON. Ainsi, une réponse complète d’une question comportementale comportera trois éléments essentiels :

1 : Contexte : Dans quel poste et pour quelle entreprise. Quel était le problème ou le défi?

2 : Action : Qu’avez-vous fait pour corriger le problème? On parle au JE!

3 : Résultat : Quel est le résultat précis de votre initiative? En quoi votre implication a-t-elle amené une valeur ajoutée?

La plupart des employeurs adorent les résultats quantitatifs ou mesurables. Ce n’est pas toujours possible, mais lorsque vous pouvez clairement indiquer un montant, un pourcentage ou un indice clair de l’avantage procuré à l’entreprise vous serez beaucoup plus crédible.

Une fois réalisée, cette préparation vous procurera une confiance accrue et vous verrez l’entrevue davantage comme un défi et non comme un supplice.

Pour en apprendre davantage à propos des entrevues d’embauche et pour bénéficier d’un coaching personnalisé, vous pourriez également vous inscrire à notre club de recherche d’emploi. Bon succès!

 

Paul Martel, conseiller en transition et en recherche d’emploi